Les adaptations au cinéma

Aller en bas

Les adaptations au cinéma

Message par Ravnek le Mer 22 Mar 2006 - 14:00

Je profite de la nouvelle bande annonce du "Da Vinvi Code" pour lancer ce débat :

Que pensez vous des adaptations (de jeux vidéos ou de livres) au cinéma ?

Celles des jeux vidéos ont toujours été raté (Super Mario Bros, Tomb Raider.......) et les livres jamais exactement fidèles à l'écran (Le Seigneur des Anneaux........).

A vous de juger.


Dernière édition par le Lun 21 Jan 2008 - 17:11, édité 2 fois

_________________
"Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes"

Merci de lire la charte du forum avant de poster.
avatar
Ravnek
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 599
Age : 32
Localisation : Sarcelles
Emploi : En recherche de boulot
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les adaptations au cinéma

Message par Zed le Mer 22 Mar 2006 - 19:24

Le cinéma étant radicalement un autre mode d'expression, on ne peut pas faire une adaptation dite 'fidèle' d'un roman. Je cite mon cours de Littérature: Un film, n'est pas à proprement parler une adaptation d'un livre dans le sens qu'il est une retranscription d'un passage du mot à l'image. Le terme d'adaptation cinématographique rend en effet compte d'une forme de réécriture.

On ne peut pas suivre à la lettre un livre, phrases par phrases, chapitres par chapitres, sous peine de rendre l'oeuvre cinématographique indigeste et sans style. La part du réalisateur dans une adaptation est grande car il doit souvent réimpregner son film de ce qu'il a percu de l'écriture même de l'auteur.

Qu'est ce que la "fidélité" ?
Ce serait attendre sur la pellicule ce que l'on a soi-même vu du roman?
Que fait on de la part subjective du réalisateur alors? Le réalisateur n'a donc aucun champ de création possible? Juste du copier coller imagé?

Le réalisateur s'empare d'un roman lsq il en saisit tout le champ des possibles artistiques. De même, comme tout un chacun, un réalisateur a de nombreuses influences et en outre des influences souvent cinématographiques ou simplement visuelles. Donc, peut on jeter la pierre à quelqu'un qui retranscrit ce qu'il voyait lui même de l'oeuvre?

Si vraiment il faut adhérer à une fidélité, je pense que c'est plutot celle de l'esprit de l'auteur et des questions que l'oeuvre littéraire a soulevée et que le réalisateur a su capter et intégrer dans une réécriture de l'histoire inspirée de l'oeuvre écrite.

Si fidélité exacte il doit y avoir, autant faire à chaque histoire 5 ou 6 films différents pour tout le monde. De là à en cracher sur le réalisateur qui l'a interprété d'une manière différente de la sienne....
avatar
Zed
Cosantoir
Cosantoir

Nombre de messages : 30
Localisation : Dans les recoins d'une pensée sans importance
Date d'inscription : 22/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les adaptations au cinéma

Message par Jake Hawk le Mer 22 Mar 2006 - 20:51

Je suis assez d'accord avec Margot... Pour moi, un film n'est pas l'équivalent en images d'un livre. Un film ne pourra jamais se prétendre l'égal d'un livre, ne serait-ce que par la différence de forme.
Mais on ne peut pas dire pour autant qu'un film adapté est un complément du livre, parce que le film est une oeuvre en lui-même. Dire qu'un film n'a pour but que de donner un support visuel au livre serait très réducteur.

Pour moi, l'adaptation ciné d'un livre peut être plusieurs choses...

- Un apport (davantage qu'un support) visuel, qui permet de rendre effectif le potentiel visuel contenu dans un livre, tout en offrant une perspective différente sur l'oeuvre en général (de par la différence de forme), et éventuellement de la rendre accessible à un public différent.

- Un moyen de découvrir une histoire pour ceux qui ont la flemme de lire un livre (et qui peut éventuellement leur donner envie de le lire, le livre). Exemple personnel : le Seigneur des Anneaux. On m'avait offert les 3 tomes pour mon anniv, mais j'avais jamais dépassé les premières pages du prologue du 1, qui d'emblée m'avait semblé assez laborieux et complexe. Par la suite, j'ai vu le film "La Communauté de l'Anneau"... et j'ai rien capté. Limite je mélangeais Aragorn et Boromir. Donc je me suis mis à lire les bouquins (en sautant le prologue Razz) et je suis venu à bout des 3 sans trop de problèmes.


J'ai ni le temps ni la motivation pour lister toutes les possiblités, mais pour résumer : un film adapté d'un livre ne le remplacera jamais, quel qu'il soit. Mais il peut apporter un certain nombre d'avantages à l'oeuvre (grâce au visuel, décors, personnages, mais également grâce à la musique, etc)

Bon, après, y'a le problème des adaptations loupées... C'est souvent une déception de voir un film naze adapté d'un livre qu'on adore. Mais c'est aussi une question de goûts, évidemment.

Pour ce qui est de la fidélité de l'adaptation... C'est parfois très dur (surtout avec des pavés comme le Seigneur des Anneaux, Narnia ou Harry Potter), et, personnellement, malgré mon côté chipoteur, je pense que j'attache davantage d'importance à l'esprit de l'oeuvre qu'à son scénario. Un film peut présenter une version très raccourcie d'un livre ; du moment qu'il reste dans la même ambiance, le même style, je considère que c'est pas complètement loupé. Pour ce faire, il est fréquent que les réalisateurs collaborent très étroitement avec les auteurs. Pour le Seigneur des Anneaux, c'était pas possible, évidemment, mais je pense que Peter Jackson a fait tout son possible pour respecter l'univers de Tolkien... Parce que c'était de toute manière impossible de faire un compte-rendu total du livre dans le film.
Après, on peut toujours discuter sur les coupes de scénario... Par exemple, dans le dernier Harry Potter, je sais bien que le bouquin était long, mais ils ont vraiment trop tranché dans le vif, à tel point que le début est à 100 à l'heure, ils enchaînent les scènes avec quasiment pas de transitions...

Après, pour les jeux vidéos... C'est totalement différent. Le fonctionnement essentiel n'est pas le même. Dans un jeu vidéo, même avec un scénario linéaire et des séquences cinématiques, on dirige le perso, alors que dans un livre ou un film, on se contente de le regarder évoluer. Donc à la base, c'est assez différent. Après, ce que j'ai dit à propos de conserver l'esprit de l'oeuvre, et des modifications de scénario, est également applicable...
Mais le fait que l'adaptation soit plus délicate implique qu'il y ait moins de réussites.
avatar
Jake Hawk
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 248
Age : 30
Localisation : Arnouville
Emploi : Etudiant en anglais
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://jakehawk.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les adaptations au cinéma

Message par Stooff le Mer 22 Mar 2006 - 21:32

mais partons même d'un constat simple: je sais pas si vous avez remarqué, mais déjà rien que quand deux personnes (ou plus mais pas plus de 5 et pas dans une cage d'escalier pasqu'alors il faudrait appeller la police) deux personnes donc discutent d'un livre qu'elles viennent de lire, elles n'auront pas le même sentiment. Certain passage important pour l'une ne le seront pas pour l'autre, un détail aura attiré l'attention de l'une mais pas de l'autre...Et puis aussi, chacun "imagine" le livre, on a déjà tous déjà entendu un "ah ui tiens je le voyai pas comme ça"... tout ça pour dire que il pourrait presque y avoir un film par lecteur, et même si c'est la meêm histoire, je suis prêt à parier que ça serait pas le même film Razz
avatar
Stooff
Lance dorée
Lance dorée

Nombre de messages : 276
Age : 33
Localisation : Amiens/Dundee
Emploi : Bouffon Psychédélik/Biologiste
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les adaptations au cinéma

Message par Thyrs le Jeu 23 Mar 2006 - 11:27

Ce qui est chiant avec Jake (et je le redit) c'est qu'il a toujours raison, et qu'on a plus rien à dire après. Alors en tant qu'administrateur de ce forum, je le déclare officiellement: Jake, tu es suspendu de répondre aux posts nommés [Débat] lol!

Zed a écrit:On ne peut pas suivre à la lettre un livre, phrases par phrases, chapitres par chapitres, sous peine de rendre l'oeuvre cinématographique indigeste et sans style.

Je suis on ne peut plus d'accord là-dessus. En ce moment je lis un livre assez basique: Warcraft, la Guerre des Anciens, Tome1. Je vous vois tout de suite arriver avec vos "Tolkien POWAAAAAAAAAAAA, vive Hugo et célébrons la St-Narnia. Gloire à JK Rolling", etc. Je le clame haut et fort, je suis un fan d'héroïc-fantasy quelle qu'elle soit, des Royaumes Oubliés en passant par Lançe-Dragon. L'écriture est simpliste mais j'adore les histoires :p

Voilà, la parenthèse fermée, je voulais dire que j'ai lu le premier chapître du bouquin, et que, comme pour chaque livre que je lis, je m'imagine la scène au cinéma (quel plan? quelle réplique choisir? énumérer la chose de la même façon que dans le bouquin? etc.) Et l'histoire à beau être simple à lire, une adaptation au cinéma serait tout à fait impossible sans avoir lu le livre d'avant. A moins de faire un flash-back, mais dans ce cas, le film lui-même serait rempli de flash-back et perdrait ainsi tout interêt.

Il est très difficile de faire une adaptation fidèle d'un livre à l'écran. Jackson a plutôt bien réussi, mais bon nombre se sont cassés les dents. Comme il a été dit, il faudrait faire un film par lecteur, car la magie du livre c'est que chacun s'imagine l'histoire et les personnages de sa propre façon.

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les adaptations au cinéma

Message par Jake Hawk le Jeu 23 Mar 2006 - 18:09

Thyrs a écrit:Ce qui est chiant avec Jake (et je le redit) c'est qu'il a toujours raison, et qu'on a plus rien à dire après. Alors en tant qu'administrateur de ce forum, je le déclare officiellement: Jake, tu es suspendu de répondre aux posts nommés [Débat] lol!
Méheu, spa ma faute d'abord Razz chuis devenu Littéraire, c'est pour ça. En version scientifique, ça aurait été plus concis et moins exhaustif lol!
avatar
Jake Hawk
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 248
Age : 30
Localisation : Arnouville
Emploi : Etudiant en anglais
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://jakehawk.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les adaptations au cinéma

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum