Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

[Débat] Politique: Le CPE

Aller en bas

Pour ou Contre le CPE

Pour
 
Contre
 
Sans avis
 
 
 
Voir les résultats

[Débat] Politique: Le CPE

Message par Thyrs le Ven 10 Mar 2006 - 16:19

Contrat Poubelle Embauche, Chomage Poubelle Esclavage, les termes fusent en ce moment. J'aimerais savoir ce que vous pensez du CPE.
Pour ou contre? Et pourquoi?

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Ravnek le Ven 10 Mar 2006 - 20:07

Après une super discussion avec Sylvain où j'avais déjà mal à la tête, je le réenchaîne ici.

Contre parce qu'effectivement, d'après ce qui est dit, ça favoriserait le licenciement sans explications.

Mais en même temps, si ce contrat a été crée, c'est qu'il devait bien y'avoir une utilité au départ.

Et je vois mal un patron qui après avoir formé son employé à l'image qu'il voulait pour son entreprise, renvoyer son employé.

Donc voilà.

_________________
"Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes"

Merci de lire la charte du forum avant de poster.
avatar
Ravnek
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 599
Age : 32
Localisation : Sarcelles
Emploi : En recherche de boulot
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Thyrs le Ven 10 Mar 2006 - 21:40

Le licenciement sans explication, ni préavis est aussi ce qui me gêne. Mais il est vrai qu'après tout si l'employé fait du bon travail, il n'y a aucune raison de le licencier.

En même temps, le travail il faut le trouver, et ce n'est pas en enchaînant les stages qu'on pourra facilement avoir une stabilité professionnelle. L'employé est mis sur la sellette pendant 2 ans, risquant de se faire virer sans explication du jour au lendemain. Je trouve ça difficilement acceptable.

Je suis neutre sur cette question, car je n'ai pas suffisament écouté les arguments pour et les arguments contre de chaque partis. C'est un tord, du coup, je ne peux pas juger (pour le moment). Je n'irais pas manifester, ça c'est clair, mais je n'embrasse pas la cause du contre.

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Stooff le Ven 10 Mar 2006 - 23:30

En fait ce qui est surtout difficile dans des sujets épineux comme celui-ci c'est de ne pas tomber dans les extrêmes. Les pour comme les contre arrivent rapidement à une campagne de désinformations. D'un côté on semble ne pas tout dire, de l'autre on extrapôle sur ces non dits. Il faut arriver à prendre en compte les arguments des deux camps et faire le tri dans tout ce qui est dit.

Par exemple, nous à la fac de sciences, les contre sont venus nous mobiliser en mettant en avant que c'était vraiment un plan de jeunesse bradée (satisfait ou échangé 2ans), en gros on taffe, et on est viré quasiment sans indemnitéss voire même sans motif, le patron nous remplace immédiatement. Alors que dans le même temps, à la fac de droit (distante à peine de deux rues) il était dit que le patronnat ne pouvait pas immédiatemment réembaucher un CPE. Donc faut bien faire attention à tout ce qui se dit dans les deux camps, et ne pas foncé tête baissée sans avoir prit connaissance de tout les tenants et aboutissants. Spour ça que je trouve que ton attitude est sage oh mon frère (pis comme c'est aussi la mienne je me jette des flower au passage).

Sinon au vu de ce que je sais pour le moment je serai plutôt contre. C'est vrai que niveau droit du travail, ça ressemble pas vraiment à une avancée, la façon dont il est passé est assez douteuse (et pas un modèle de démocratie). Et j'aime pas trop cette idée de "car tel est mon bon vouloir" patronal, j'te jette qd j'veux.

Cependant, on répète assez aux infos: le chômage chez les jeunes est le plus important donc y'a bien un problème. D'un autre côté aussi ledit chômage à aussi augmenté de +0.7% et malgré le contrat nouvelle embauche, même si c'est vrai que les effets ne peuvent peut être pas vraiment se faire déjà sentir. En bref, dans l'état actuel de mes connaissances sur ce sujet, ça me paraît pas être le meilleur plan. Je garde un oeil sur ce qui se passe dans la rue sans y participer pour autant.
avatar
Stooff
Lance dorée
Lance dorée

Nombre de messages : 276
Age : 33
Localisation : Amiens/Dundee
Emploi : Bouffon Psychédélik/Biologiste
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Nano le Sam 11 Mar 2006 - 0:36

Moi je suis clairement contre. Premièrement par la méthode employée. C'est carrément anti-démocratique. Si y avait vraiment eu des avantages ils auraient pas eu aussi peur de faire passer leur loi de façon "normale" et pas forcée comme ils l'ont fait. Ensuite, quand on écoute les politiques, ils sont dans l'incapacité la plus absolue de dire quels sont les avantages concrets de ce nouveau contrat. Maintenant, tous les patrons ne sont pas forcément malhonnêtes et/ou prêts à virer leurs employés à la moindre occasion, c'est un fait. Cependant il faut pas se leurer non plus, ce contrat n'apportera absolument rien de nouveau et ne fera certainement pas diminuer le chomâge d'un claquement de doigts. Un patron qui n'a pas besoin de personnel ne va pas se dire d'un coup "tient ils ont créé un nouveau contrat, je vais peut-être embaucher". Le problème c'est au niveau des emplois, qui ne sont pas assez nombreux, et pas des contrats de travail qui ne sont pas adaptés. Si un jeune trouve pas de CDI ou de CDD, il trouvera pas plus un CPE.
Voici des extraits d'un mail que j'ai reçu récemment là-dessus (c'est un peu indigeste):

"Ce contrat sera efficace, selon l'Uni, "pour lutter contre la précarité et répondre plus efficacement aux besoins des jeunes en terme d'accès au logement de formation et d'indemnités chômage". Rappelant que "21% des bacs +4 n'ont toujours pas de travail après 9 mois de recherche", le syndicat a estimé que "c'est en moyenne après 8 à 10 ans de galère et de précarité qu'un jeune peut espérer décrocher son premier CDI".
Il a critiqué les "syndicats et partis de gauche" qui se sont lancés selon lui dans "une vaste campagne de désinformation et de diabolisation", cédant à "l'immobilisme". (Communiqué, mardi 24 janvier)
L'organisation patronale CroissancePlus (entreprises innovantes) et la Confédération générales des petites et moyennes entreprises (CGPME) ont salué la mise en place d'un nouveau contrat de travail pour les jeunes.
Pour CroissancePlus, la création du contrat première embauche permet une "double avancée" en contribuant à "lutter contre le chômage endémique qui touche les jeunes" et à "adapter le Code du travail aux règles économiques qui gouvernent les entreprises". "

"Jacques Chirac : Le CPE est "un contrat à durée indéterminée qui ouvre (aux jeunes) la porte des entreprises, qui leur donne plus de sécurité, qui leur donne les moyens de faire leurs preuves". (Déclaration, lundi 6 février 2006)
Patrick Devedjian, député, conseiller politique de Nicolas Sarkozy à l'UMP : Le Premier ministre est "soutenu par sa majorité, il n'a rien à craindre de ce côté-là". (Déclaration, lundi 6 février 2006)
Edouard Balladur (UMP), ancien Premier ministre : "Le conseil que je donnerais au gouvernement, c'est de continuer. Nous avons besoin de réformes profondes et on n'en est qu'au début". Revenant sur le CIP, contrat d'insertion professionnelle qu'Edouard Balladur, alors Premier ministre, avait dû retirer en 1994, il a indiqué qu'"une des raisons de l'échec du CIP avait été la division de la majorité avec des calculs partisans et personnels qui ont influé sur les discours et sur l'atmosphère du moment". Le CPE proposé par Dominique de Villepin ne "précarise" pas la situation des jeunes. "Je souhaite qu'on l'applique et que la démonstration soit faite qu'il va dans la bonne direction". (Déclaration, lundi 6 février)
Bernard Kouchner (PS) a estimé qu'il faut "donner ses chances de réussite" au Contrat première embauche. "Même si je pense qu'il y a des erreurs, même si cela n'est pas mon projet, je pense qu'il faut donner ses chances de réussite à un projet".
"Ce n'est pas parce que la droite le propose qu'il ne faut pas lui donner ses chances, parce que ce sont des chances qu'on donne à notre jeunesse, pas à la gauche ou à la droite". Il a plaidé pour "un seul contrat", en expliquant que "c'est la personne qu'il faut soutenir".
Il a qualifié la gauche et la droite d'"archaïques", la première dans son opposition au CPE, la seconde dans sa méthode de réforme. "Nous sommes archaïques tous ensemble". Il a aussi reproché au gouvernement de ne pas avoir "dialogué avec les syndicats". "Je pense qu'il faut convaincre, et non pas forcer". (Déclaration, lundi 6 février)
Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France (MPF) : "Il vaut mieux un emploi précaire que pas d'emploi du tout", bien que ce soit "un emploi précaire par définition" et "très insuffisant". "Si on veut demain une société d'emploi, d'embauche généralisée de tous les jeunes et des moins jeunes, il faut faire tout autre chose, c'est la baisse des charges". "Nos entreprises, notamment nos artisans, nos PME, courent avec des semelles de plomb, alors que nos concurrents courent avec des semelles de vent". (Canal +, mercredi 1er février)
Dominique de Villepin, Premier ministre :
- Le CPE est "le projet le plus social" jamais élaboré "pour les jeunes", il n'y a "jamais eu une proposition faite aux jeunes -jamais eu !- qui soit aussi avantageuse et protectrice". (Déclaration, lundi 6 février 2006)
- Le CPE "est un contrat anti-précarité". "Il n'y a jamais eu une proposition faite aux jeunes qui soit aussi avantageuse et protectrice. C'est le projet le plus social pour les jeunes qui ait jamais été proposé". Le CPE "n'est pas ce que certains veulent dire". "Ce contrat, il est fait pour lutter contre la précarité des jeunes. C'est un contrat anti-précarité". "Ce n'est pas un sous-contrat, ce n'est pas un contrat avec une sous-rémunération. Nous ne sommes pas dans le cas d'un SMIC jeunes". (Déclaration, lundi 6 février)
- "Je leur réponds que (...) la précarité, c'est ce que nous connaissons depuis 25 ans (...) Avant de manifester, de contester, de critiquer, informons-nous !". "Pas de bataille idéologique ! La situation est trop grave, l'enjeu des jeunes trop important pour l'avenir de notre pays pour que nous nous contentions de faire comme avant".
"Il peut y avoir des malentendus, des préoccupations, des amalgames. C'est le rôle du gouvernement de ne jamais cesser d'expliquer", a reconnu Villepin, mais, voulant "être jugé aux résultats", il "croit très sincèrement que nos compatriotes comprennent" sa démarche. "Comparons cette période de deux ans" de période d'essai incluse dans le CPE "à la situation de galère d'aujourd'hui, où les jeunes mettent entre 8 et 11 ans avant de pouvoir véritablement avoir un emploi stable". (Déclarations, vendredi 20 janvier) "


En gros, le gouvernement dit que c'est un contrat anti-précarité, pour éviter aux jeunes d'avoir à enchaîner les CDD ou les boulots d'interim. (Ce que je comprends pas, c'est pourquoi dans ce cas inclure une période de deux ans pendant laquelle on pourra être viré sans aucune explication valable.). Maintenant les avis des contre:

"Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charentes (PS) : "On n'a pas le droit de dire aux jeunes qu'une société ne propose que de la précarité", le gouvernement "a agi par pure idéologie libérale". (Déclaration, lundi 6 février 2006)

François Hollande, le premier secrétaire du PS :
- Le CPE va "ouvrir la porte au démantèlement général du code du travail". (Déclaration, lundi 6 février 2006)
- "Quand on entend un Premier ministre dire que le plus précaire, c'est le plus social, on n'est pas simplement contre un texte, on est contre une conception, une philosophie". "Si le CPE passe, c'est la porte ouverte vers le démantèlement général du code du travail". Il a récusé les accusations d'obstruction parlementaire sur le projet de loi relatif à l'égalité des chances, en assurant que les débats portaient "sur le fond". "Grâce aux informations données, au débat, on sait que le CPE n'est pas un contrat à durée indéterminée, c'est un contrat journalier qui peut être prolongé". "Si le plus social, c'est d'occulter les partenaires sociaux, si le plus social, c'est le plus précaire, c'est une conception du droit du travail inquiétante". (Déclaration sur Europe 1, lundi 6 février)
- Le "contrat première embauche" est un "sous-contrat avec un sous-salaire, avec une sous-sécurité, c'est-à-dire une vraie précarité". Il a fustigé "un contrat dérogatoire au droit commun". Le Contrat nouvelles embauches (CNE) "n'a pas créé un emploi de plus. Ce qui est en cause, c'est l'éclatement maintenant du droit du travail selon les catégories et les âges". (Voeux à la presse, lundi 16 janvier)

Lionel Jospin, ancien Premier ministre (PS): "Avec le CPE, on dit aux jeunes: "si vous voulez aller à l'emploi, il faut passer par la précarité"". Il a également critiqué le bilan du gouvernement en matière d'éducation et de violence à l'école. "Nous avions fait baisser la violence à l'école, je constate qu'elle augmente considérablement sous M. Sarkozy et M. de Robien". (Déclaration, vendredi 3 février)"

"Dominique Strauss-Kahn, député PS du Val-d'Oise, ancien ministre socialiste de l'Economie :
- "Le problème de ce contrat, c'est qu'il n'a pas pour vocation de traiter l'emploi du jeune, il a pour vocation de casser le code du travail". Le CPE "n'aura pas" d'effet sur l'emploi. "Il y a deux millions d'embauches par an dans notre pays et deux millions de débauches. Sur ces deux millions d'embauches, il y en aura peut-être à la fin de l'année 300 ou 400.000 qui auront été faites" par le contrat nouvelles embauches (CNE). "Nous ne sommes pas loin de 300.000 contrats depuis six mois et l'emploi salarié dans notre pays est exactement au même niveau qu'il y a six mois: 15.300.000 personnes".
Avec le CPE, sorte de CNE réservée aux jeunes de moins de 26 ans, "tout le risque sera supporté par le salarié". "C'est le rapport de forces qui change entre le salarié et l'employeur", a-t-il renchéri, tout en affirmant que ce texte était "un pas en avant, ou un pas en arrière plutôt, vers le patron de droit divin". DSK a estimé qu'il est nécessaire de plancher sur le départ, "d'ici deux ou trois ans", des salariés de la génération du baby-boom. "Aujourd'hui, il y a déjà des tensions sur un certain nombre de marchés, comme le bâtiment et la restauration". Pour y remédier, il a proposé la mise en place d'un "grand plan de formation en alternance financé par l'Etat, les régions, associant les syndicats, mais également les entreprises", car "il est temps que, dans notre pays, les entreprises prennent leurs responsabilités en matière de formation d'apprentis".
"Déboucher sur un CDI après une formation en alternance, c'est autre chose que de dire: 'Venez dans l'entreprise avec un contrat précaire et si vous êtes toujours là dans deux ans, si une semaine avant deux ans on ne vous a pas licenciés, si on oublie de vous licencier juste la semaine qui précède les deux ans, alors, par miracle vous aurez un CDI". (Déclaration, lundi 6 février)
- "Ce contrat est un recul considérable de la protection du droit du travail. Je ne l'accepte pas. Il mine la confiance des jeunes, fragilise leur avenir, précarise leur quotidien". "Ce contrat accroît la précarité pour nos enfants. On veut faire entrer les jeunes dans la vie active sur la base d'un contrat journalier. Celui qui embaucherait un jeune pourrait le licencier tous les jours sans motif". "Décréter l'urgence pour faire passer le projet avant les vacances, éviter toute mobilisation comme on a su éviter toute concertation, c'est se moquer du chômage des jeunes". (Le Parisien, mercredi 25 janvier)"

Je laisse vous faire votre propre opinion (bon ok, j'ai pas été totalement objectif, mais stun détail Laughing )
avatar
Nano
Cosantoir
Cosantoir

Nombre de messages : 42
Localisation : Sydney
Date d'inscription : 05/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Ravnek le Sam 11 Mar 2006 - 0:42

Merci beaucoup, là au moins y'a du pour et y'a du contre. Mais même avec ça, je ne peux toujours pas trancher (je sais je suis compliqué).
Pour l'instant, tout n'est que théorique. Il faudrait voir par la pratique ce que ça donne. Mais si ca se trouve, on ne le verra jamais.
En tout cas, c'est bien parti en ce moment pour refaire mai 68.

_________________
"Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes"

Merci de lire la charte du forum avant de poster.
avatar
Ravnek
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 599
Age : 32
Localisation : Sarcelles
Emploi : En recherche de boulot
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Jake Hawk le Sam 11 Mar 2006 - 3:06

J'ai voté contre, même si je ne suis pas sûr à 100% de ma position, parce que d'une part, j'ai davantage entendu les arguments des étudiants et syndicats que ceux du gouvernement, et que d'autre part, de toute manière, la politique et le social me sont relativement étrangers, et il y a certaines données que je ne maîtrise pas bien.
Il n'empêche que sur le principe, avec mes faibles capacités de jugement de jeune qui jusqu'ici s'en balançait complètement de la politique, je trouve ça relativement stupide. On sait bien que certains employeurs sont peu scrupuleux, et n'hésiteraient peut-être pas à utiliser cette possibilité de licenciement sans justification comme moyen de pression sur l'employé.
Et je ne vois pas en quoi ça lutte contre la précarité... Est-ce que le fait de pouvoir éjecter les jeunes pendant deux ans donnera davantage envie aux patrons d'embaucher ?

Par contre, Faw... On arrête pas de citer mai 68, mais ce serait bien qu'on en arrive pas là. C'est une autre époque... Quand je vois le bazar qu'il y a en ce moment, j'aimerais quand même bien que ça dure pas trop longtemps. Y'a des gens que ça met vraiment dans la panade.
avatar
Jake Hawk
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 248
Age : 31
Localisation : Arnouville
Emploi : Etudiant en anglais
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://jakehawk.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Stooff le Sam 11 Mar 2006 - 16:09

Jake Hawk a écrit:Par contre, Faw... On arrête pas de citer mai 68, mais ce serait bien qu'on en arrive pas là. C'est une autre époque... Quand je vois le bazar qu'il y a en ce moment, j'aimerais quand même bien que ça dure pas trop longtemps. Y'a des gens que ça met vraiment dans la panade.

Comme je le disais hier à Nano, ça n'a aucun rapport avec Mai 68, oki y'a des jeunes dans la rue, le point commun s'arrête là (rien que sur le nombre j'pense pas que ce soit comparables). Mai 68 c'est la création d'un ensemble de choses, le partage d'une vision de la société, là c'est "seulement" le retrait d'une réforme...il n'y aura aucune répercution par la suite. Mai 68, même si les idées non pas triomphée (on parle parfois d'utopie) ça a débouché sur la création d'énormément de choses... Ne comparons pas ce qui n'est pas comparable, il y avait une volonté autre que le simple retrait d'une réforme... C'est minimaliser Mai 68 que de le comparer à ce qui se passe en ce moment...
avatar
Stooff
Lance dorée
Lance dorée

Nombre de messages : 276
Age : 33
Localisation : Amiens/Dundee
Emploi : Bouffon Psychédélik/Biologiste
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Thyrs le Sam 11 Mar 2006 - 18:44

Le problème en ce moment c'est que les djeunz manifestent "parce que ça fait bien". Je suis allé me renseigner un peu et je suis tombé sur une image (impossible à retrouver No ) de lycéens manifestant. C'est... à mourir de rire. Ils sont là pour "faire bien" et pour sécher les cours, c'est affolant comment celà se voit sur une simple photo de journal...
C'est ce mouvement qui m'énerve au plus au point. Ce n'est pas mai 68 et je n'ai pas envie que ça ça le soit, comme l'a dit mon humble frangin, ce n'est pas comparable.

Mon avis penche sur le contre, mais n'étant pas franchement porté politique, je ne peux donner mon avis. Mais on parle beaucoup des jeunes, mais est-ce que ce programme s'applique aussi aux chômeurs? On en parle jamais

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Stooff le Sam 11 Mar 2006 - 18:53

Nope le CPE c'est pour les moins de 26 ans. T'as le Nouvel Embauche mais je pense que c'est pour les plus âgé limogé. Tu sais, nous on a vu des gamins défiler dans notre fac... savent-ils seulement que CPE ce n'est pas le Conseiller Principal d'Education?? T'as envie de leur dire, passe d'abord ton brevet ou fous le bordel dans ton collège, et laisse les grands taffer...c'est un peu malheureux mais dans les manifs t'as toujours des "bons prétexte pour sécher" et des bonne occaz' pour foutre la mirde...et c'est bien malheureux Sad
avatar
Stooff
Lance dorée
Lance dorée

Nombre de messages : 276
Age : 33
Localisation : Amiens/Dundee
Emploi : Bouffon Psychédélik/Biologiste
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Thyrs le Dim 12 Mar 2006 - 14:33

Stooffie a écrit:Nope le CPE c'est pour les moins de 26 ans.

Moki, merci frérot Smile

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Zed le Lun 13 Mar 2006 - 23:38

Je n'ai pas d'avis tranché sur le CPE. A priori je pencherais plutot pour le contre, parce que je trouve que certains aspects sont pour le moins difficiles à avaler. Deja cités, les 2 ans où le Boss peut larguer du lest quand il le souhaite sans se faire taper les doigts, qui sont franchement peu acceptables...mais en même temps...je me dis qu'il faut prendre gare à la caricature que nous font tous les excités du moment.

Il doit bien y'en avoir des cotés positifs pour que ce soit voté tt de même..? Puis bon, c'est déjà la galère, alors pourquoi ne pas tenter voir si ca nous sort pas un peu de la panade?
Etre utopiste alors? Se dire que nos politiques sont dignes de confiance alors qu'ils ne font que l'étalage de leur incompétence depuis deja plusieurs années?

C'est un beau casse tête la politique. J'pense que le tout c'est deja de pas se laisse embarquer pour un oui ou pour un non, et de garder la tête sur les épaules, histoire d'avoir une lucide neutralité d'usage.
avatar
Zed
Cosantoir
Cosantoir

Nombre de messages : 30
Localisation : Dans les recoins d'une pensée sans importance
Date d'inscription : 22/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Thyrs le Mar 14 Mar 2006 - 21:30

A titre informatif, manifestation nationale jeudi 16 mars à 14h à Nation.

J'y serais, caméra en main pour filmer l'évènement et vous êtes les bienvenus Wink

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Stooff le Mar 14 Mar 2006 - 21:46

Des nouvelles du front amiènois, où seule la fac de sciences résiste encore et toujours au grève/blocus. Par votre envoyé spécial.
Surtout pour rebondir sur ce qui a été dit et pour vous dire que je suis heureux de voir vos réactions: enfin des gens qui observent et qui réfléchissent par eux même, des ouverts d'esprit et non des moutons de panurges. Chez nous ça devient limite "bloquons pour faire comme tout le monde". Par contre, et je trouve intelligent aussi, l'organisation du mouvement qui semble de plus en plus sérieuse....

Ué bon en fait j'suis en train de regarder la télé et y'a des heurs comme ils disent...baston entre flics et jeunes. Ils montrent aussi un iut qui proposait un vote pour demander si oui ou non ils reprenaient les cours et ledit vote (dans un établissement qui avait donc stopper les cours) a été bloqué par les anti CPE. Je trouve quand même dommage pour des gens qui s'indignent sur la façon dont est passé le CPE de bloquer un vote. Belle preuve de démocratie estudiantine...

J'avais dit que je n'avais pas d'idée précise sur le CPE, j'en ai toujours pas, mais je suis contre le blocus de ma fac!! que les grèvistes manquent les cours c'est leur choix...ce n'est pas le mien
avatar
Stooff
Lance dorée
Lance dorée

Nombre de messages : 276
Age : 33
Localisation : Amiens/Dundee
Emploi : Bouffon Psychédélik/Biologiste
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Thyrs le Mer 15 Mar 2006 - 11:36

Il ne faut pas toujours croire ce que racontent les médias. Je vous conseille à tous de regarder l'excellente émission Arrêt sur images qui passe vers 12h-13h sur la 5 le dimanche. On pouvait voir que F2 montrait des images d'une manifestation "calme" tandis que TF1 montrait des jeunes violents.
L'image peut nous faire gober n'importe quoi des fois.

Comme tu l'as dit frérôt: que les grèvistes manquent les cours c'est leur choix...ce n'est pas le mien et je suis tout à fait d'accord avec toi (ah les liens fraternels rabbit )

Hier j'ai participé à une AG à ma fac (une des dernières en île de France à ne pas avoir bougé son popotin), et ma foi, c'était très intéressant. Le blocus de la fac a été refusé parce que beaucoup veulent travailler (et notamment les élèves boursiers ou étrangers). J'ai été étonnament surpris de la réaction de tout le monde. En y allant je pensais trouver des "OUAIS A MORT LE CPE" ou des "TOUS A LA MANIF", et bien non. Plus de 1000 personnes étaient réunies pour discuter de ce que la fac devait faire: annuler les cours? Bloquage total? Bloquage filtrant? Il y avait un vrai échange de parole (malgré une organisation pas toujours facile à faire).

En bref, je dirais: PARIS 8 POWAAAAAAAAAA lol! car j'ai été agréablement surpris par cette AG. Tellement surpris et étonné que je me suis retrouvé 2heures après avec un copain sur Paris pour prévenir des lycées que les portes ouvertes c'était mercredi et que à titre d'information il y avait une manif jeudi.
J'insiste sur le "à titre d'information" car comme Stooffy Boy, je suis indécis encore mais ce sujet est important et beaucoup de lycéens partiront à la fac l'année prochaine (sur 33 000 élèves à Paris 8, 80% sont salariés, et moi-même je recherche un emploi) et se trouveront un job. Même si beaucoup vont sécher les cours à cette occasion, certains se sentiront concernés je pense.

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Stooff le Mer 15 Mar 2006 - 19:17

Oui, justement en parlant d'AG, on en avait une en sciences ce matin. J'y suis allé, j'avais pas cours. J'ai trouvé ça très instructif. Pas mal de discussion, avec intervention d'étudiants et de prof pas forcément de notre pôle. Les débats ont été bien orchestrés par le pupitre comme ils disent. Les interventions en eux même plus ou moins juste. Y'avait bien sûr les extrêmes prêt à tout casser tout bloquer et tout, mais surtout des gens qui bien que non cpe n'était pas pour le blocage, et ceux-là m'ont plu. leur logique n'était pas bloquer mais proposer une alternative. Utopique pour les bloquistes...le pour cpe était présent même si moins nombreux et ont pu s'exprimer...

Enfin, tout ça pour dire que la dernière fac amiènoise est tombée. Si une grosse majorité était pour la grève, le blocage est passé de peu (170 vs 229) même si pas sûr que ce soit une élection purement scientifique

Et je suis entièrement d'accord avec toi sur la méfiance des média, on fait dire n'importe quoi à une image Wink
avatar
Stooff
Lance dorée
Lance dorée

Nombre de messages : 276
Age : 33
Localisation : Amiens/Dundee
Emploi : Bouffon Psychédélik/Biologiste
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Ravnek le Mer 15 Mar 2006 - 19:33

Pour les médias je confirme. Les journalistes font dire ce qu'ils veulent çà une image ou à des propos. Et c'est encore plus dangereux lorsque c'est retiré du contexte.

Pour ceux qui se font interviewer, une lettre de droit à l'image et aux propos doit être signée avant diffusion.

_________________
"Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes"

Merci de lire la charte du forum avant de poster.
avatar
Ravnek
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 599
Age : 32
Localisation : Sarcelles
Emploi : En recherche de boulot
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Thyrs le Lun 20 Mar 2006 - 1:07

Je poste ici quelques liens utiles:

Le blog de Paris 8 qui tiens la fac au courant des évènements:
http://anticpe-p8.skyblog.com/index.html

Le blog "officiel" de Paris 8
http://etudiantshistoirep8.over-blog.com/

Et un joli "copier-coller" en provenance direct du 1er blog:


Le lien du gourvenement à propos du CPE:
http://www.premier-ministre.gouv.fr/bataillepourlemploi/

Pétition sur la confédération étudiante:
http://www.confederation-etudiante.org/article/articleview/228/1/45/

L'Unef de Lyon 3:
http://www.uneflyon3.net/page0001032c.php


http://p8ag.over-blog.com/

http://stopcpe.blogspot.com/

http://paris8.mabulle.com/

http://paris8depression.skyblog.com/

http://forumparis8.free.fr

et enfin, le site de l'assemblée nationale où vous pouvez consulter le texte de loi sur l'égalité des chances:
www.assemblee-nationale.fr



Je n'ai encore rien lu, je ferais ça demain, mais il y a les arguments pour et contre. A vous de vous faire votre avis.

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Zed le Lun 20 Mar 2006 - 21:58

Jeudi matin les lycéens de Voltaire Rousseau et La tourelle sont venus a plusieurs centaines frapper aux portes de notre St Beurk pour que 'les bourges' viennent manifester avec eux sur Paris. Manque de bol, cétait la demi journée pédagogique et personne n'était là à l'exception de quelques profs et des primaires/maternelles.

Ayant l'intention de réitérer, ils sont revenus ce matin frapper à la porte en faisant appel à la manifestation. Les petits dirigeants frileux du St Beurk, tremblotants a coté du numéro de la police depuis une semaine ont pu donner cour à toute leur inquiétude, bien fondée. La police est donc apparement venue, mais pour ne pas troubler la quiétude des élèves, nos profs nous ont bien gardé la bride pour que nous ne mettions le nez a la fenetre voir ce qui se passait.


[Edit de Thyrs] J'aime ce bahut tout autant que vous, mais en bon internaute j'estime que ce forum n'est pas fait pour critiquer une école quelle qu'elle soit. Ce n'est pas un avertissement, juste une mise au point, je laisse donc pour cette fois-ci, mais je n'accepterais plus de critiques de ce genre ici dorénavant.
avatar
Zed
Cosantoir
Cosantoir

Nombre de messages : 30
Localisation : Dans les recoins d'une pensée sans importance
Date d'inscription : 22/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Ravnek le Lun 27 Mar 2006 - 17:10

Petit texte sympatoche que ceux qui râlent pour le licenciement sans justifications feraient bien de lire.

"La rupture du contrat ne doit intervenir que pour une cause réelle et sérieuse, comme pour tout contrat de travail. Cependant l'absence d'obligation d'exprimer les motivations du licenciement inverse la charge de la preuve pendant une durée plus longue (2 ans) que les contrats "traditionnels" en CDI (de 1 à 3 mois) : en cas de contestation, ce n'est pas à l'employeur d'apporter la preuve qu'il a licencié pour une cause réelle et sérieuse, mais c'est le salarié qui doit prouver qu'il a été licencié abusivement. L'allongement de cette durée conduit certains critiques à comparer le CPE aux contrats de travail existant avant 1973 (où l'employeur n'était pas tenu d'exprimer ses motivations)."



"Le licenciement ne peut se fonder sur un motif discriminatoire (état de santé, mœurs, race, sexe ou participation à une grève) ou sur une pratique de harcèlement,
Le licenciement ne peut reposer sur un abus de droit (par exemple, l'intention de nuire).
La protection des femmes enceintes et des victimes d'accident du travail ou de maladie professionnelle s'applique (le licenciement n'est possible que pour un motif économique étranger à l'état de la personne et rendant impossible le maintien du contrat).
Un licenciement pour un motif disciplinaire devra respecter les règles de procédure spécifiques (entretien, lettre motivée), ainsi qu'un licenciement pour inaptitude.
Il en est de même un licenciement touchant un candidat aux élections professionnelles ou un représentant du personnel, avec notamment la demande d'autorisation à l'inspecteur du travail."





Les 2 extraits cités sont isssu de wikipédia et le 2eme d'une explication de texte de loi mis en ligne sur le site du gouvernement.

_________________
"Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes"

Merci de lire la charte du forum avant de poster.
avatar
Ravnek
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 599
Age : 32
Localisation : Sarcelles
Emploi : En recherche de boulot
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Stooff le Jeu 27 Avr 2006 - 13:49

Alors, qu'en pensez vous, est une victoire triomphante ou en demi teinte?
avatar
Stooff
Lance dorée
Lance dorée

Nombre de messages : 276
Age : 33
Localisation : Amiens/Dundee
Emploi : Bouffon Psychédélik/Biologiste
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Thyrs le Jeu 27 Avr 2006 - 14:03

I Sorno Mornieva a écrit:en cas de contestation, ce n'est pas à l'employeur d'apporter la preuve qu'il a licencié pour une cause réelle et sérieuse, mais c'est le salarié qui doit prouver qu'il a été licencié abusivement.

En gros le mec se fait virer et c'est encore à lui de démontrer que son patron à eu tort... Moi je suis resté dans la logique "tu dégages pasque..." pas dans la logique "tu dégages" "pourquoi?" "bah cherche"

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Politique: Le CPE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum