[Débat] : les grèves

Aller en bas

[Débat] : les grèves

Message par Ravnek le Mar 13 Nov 2007 - 22:41

Avec toutes les grèves qui vont arriver, quel est votre point de vue sur les méthodes des grèvistes ? (on ne parlera pas forcément des revendications que chacun a).

Perso, je trouve que niveau transport, ne pas assurer une circulation ne sert à rien. Car c'est les passagers qui en sont les victimes. Et par conséquent, les entreprises qui ne peuvent pas travailler efficacement. Donc bloquer les transports, c'est un peu débile.

Quant aux étudiants, c'est encore plus n'importe quoi. Ils bloquent les universités. C'est à croire que finalement les études ils s'en moquent un peu, car pendant ce temps, ils ne vont pas en cours, et c'est eux qui râleront s'ils n'obtiennent pas leurs diplômes. Puis ils parlent tout le temps de démocratie, mais c'est eux les premiers qui ne la respectent pas, car voter à main levée, et avec une petite portion d'étudiants présents, c'est loin d'être démocratique. Et ceux qui veulent bosser sont obligés de se prendre la tête avec les bloqueurs.

Et question toute bête, dès la campagne présidentielle, tous ces projets de lois ont été présents. Parmi l'ensemble dees grèvistes, combien ont voté pour le Président qui était à la tête de ce programme ?

_________________
"Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes"

Merci de lire la charte du forum avant de poster.
avatar
Ravnek
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 599
Age : 32
Localisation : Sarcelles
Emploi : En recherche de boulot
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Thyrs le Mar 13 Nov 2007 - 23:30

Ravnek a écrit:Perso, je trouve que niveau transport, ne pas assurer une circulation ne sert à rien. Car c'est les passagers qui en sont les victimes. Et par conséquent, les entreprises qui ne peuvent pas travailler efficacement. Donc bloquer les transports, c'est un peu débile.

En même temps c'est un peu le but de la grève, bloquer l'économie pour se faire entendre. Mais je suis d'accord sur le fait que se sont les salariés qui sont punis, moi-même je ne sais pas si je pourrais aller bosser cette semaine, résultat je vais devoir prendre des jours de congés...

Ravnek a écrit:Quant aux étudiants, c'est encore plus n'importe quoi. Ils bloquent les universités. C'est à croire que finalement les études ils s'en moquent un peu, car pendant ce temps, ils ne vont pas en cours, et c'est eux qui râleront s'ils n'obtiennent pas leurs diplômes. Puis ils parlent tout le temps de démocratie, mais c'est eux les premiers qui ne la respectent pas, car voter à main levée, et avec une petite portion d'étudiants présents, c'est loin d'être démocratique. Et ceux qui veulent bosser sont obligés de se prendre la tête avec les bloqueurs.

Oulà, tu ne vas pas te faire beaucoup d'amis comme ça ^^
A P8 en tout cas le blocus a été voté contre la loi d'autonomie des universités car en tant qu'étudiants en arts, nous serons les premiers à subir le désengagement de l'Etat. L'Etat ne subventionne plus, donc il faut trouver de l'argent là où il y en a, c'est-à-dire chez les entreprises. Et quand une entreprise a le choix, elle préfèrera subventionner l'UFR qui peut lui rapporter du fric plus tard (économie, gestion, etc.) et délaisser les filières artistiques. De plus ce système obligera encore plus les universités à lécher les bottes des patrons (et je reste poli là)... encore une fois.
Se référer au modèle américain, certes, le copier, non. Nous n'avons pas les mêmes moyens que les ricains, on ne peut pas se permettre de faire comme eux. Mais comme il l'a déjà été dit, on peut essayer de l'assimiler.

A titre personnel, je tiens à avoir mon diplôme, je vais en cours pour ça, mais cette nouvelle loi va encore nous foutre dans la merde. Les frais d'inscriptions seront plus élevés, la qualité de l'enseignement baissera, le nombre de professeurs aussi, ce qui veut dire plus d'élèves dans une classe, quand tu vois qu'on a des cours à 70 personnes dans une classe qui ne peut en acceuillir que 30 ou 40 et que tu dois faire cours debout sur la poubelle (déjà vécu...) pendant 3 heures...
Ca veut dire qu'en gros, si tu veux avoir une chance de percer dans un domaine artistique, et à fortiori, dans le cinéma, il faut que tu ais les moyens de te payer une formation en béton, et perso, l'EICAR à 7000€ par ans j'ai pas les moyens... Surtout que si tout le monde tente ce genre d'école, les frais d'inscription risquent fort d'augmenter.
En bref, ce seront encore les plus friqués qui auront toutes les chances. Comme d'habitude.

Ravnek a écrit:Et question toute bête, dès la campagne présidentielle, tous ces projets de lois ont été présents. Parmi l'ensemble des grèvistes, combien ont voté pour le Président qui était à la tête de ce programme ?

A mon avis, chez nous, pas énormément. A peu près 80% de la fac (étudiants et personnel confondu) était de gauche.

En tout cas, il serait intéressant de voir au niveau des autres UFR à quel points les étudiants se sentent concernés.
En tout cas pour la première fois depuis longtemps (peut être même plus que pendant le CPE), je me sens vraiment concerné. Cette loi va mettre toutes les carrières artistiques sur la touche...

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Ravnek le Mar 13 Nov 2007 - 23:51

Je conteste pas les revendications, chacun pense comme il veut. Mais le fait de bloquer les établissements, je vois pas l'intérêt.

Surtout que de faire ça, ca fait des conflits entre bloqueurs et anti-bloqueurs. S'ils veulent vraiment se faire entendre, qu'ils fassent une manifestation collective, regroupant un maximum d'universités. Comme ça ceux qui veulent bosser vont en cours, les autres se font entendre.

Quand on voit qu'à Nanterre, ca dégénère déjà. Alors là y'en a qui vont critiquer les forces de l'ordre qui repoussent les bloqueurs. Mais déjà c'est le président de l'université qui a fait appel à eux, et certains étudiants voulaient rentrer pour travailler. Et pendant qu'ils rentraient, ils ont reçu des pierres des bloqueurs.

En ce qui concerne le financement, avant de dire non avant que ca se passe, ce qui est souvent la mentalité française, ne pourrait-on pas voir les conséquences que ça auraient ? Si ca marche pas, le gouvernement ne laissera pas un tel problème qu'il aura causé, et si ca marche, les gens trouveront encore le droit de râler.

Mais les français préfèrent dire non avant de tester.

Quant à la SNCF, aligner les retraites équitables c'est, je trouve, normal. En quoi leur métier est plus pénible qu'un autre ? Alors dans ce cas, l'enseignement, le monde hospitalier, les métiers de l'aérien font un boulot de tout repos ?

_________________
"Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes"

Merci de lire la charte du forum avant de poster.
avatar
Ravnek
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 599
Age : 32
Localisation : Sarcelles
Emploi : En recherche de boulot
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Stooff le Mer 14 Nov 2007 - 0:17

bah normalement qd tu fais grève tu bloques l'économie de la boîte qui t'emploies. tu prends pas en otage des centaines de personnes qui n'ont rien à voir avec le débat. je me demande le nombre de répercutions que les grèves de la sncf peuvent avoir sur les salariés d'autres entreprises. les gens qui peuvent pas se rendre à leur boulot et qui en subissent les conséquences. surtout que certaines entreprises sont devenue quasiment professionnelles de la grève: qu'on me cite une année où la sncf ne fait pas grève en novembre ou décembre. de ce fait je suis totalement d'accord avec l'idée du service minimum: pasque si certains ont le droit de grève, ce droit ne doit pas empièter sur ceux des autres (la liberté de chacun s'arrête là où commence celles des autres)

Concernant les blocus des facs, le gros problème est que souvent les assemblée générale se font pendant les heures de cours. le deuxième gros problème de la fac c'est qu'il y a une majorité de glandeurs (ne nous voilont pas la face) et qu'au final tout se décide qd les gens qui vont vraiment en cours sont en cours justement. et aussi qu'il y a énormément de désinformation des deux côtés, ça en devient plus un combat de rhétorique qu'un réel débat, et personnelllement celui qui cause le mieux n'est pas forcément celui qui me convaincs. tout comme la majorité n'est pas la voie de la raison...

Cependant je comprends parfaitement la position de Wooshie, comme tu le dis c'est clair que les filière artistiques risquent énormément sur ce coup là. Mais le problème est, je pense, que l'université doit être "réajusté" au monde professionnel. en gardant la filière arts qui est sans doute un cas assez spécial, il parait évident qu'après obtention du diplôme beaucoup de personne ne trouveront pas de taff dans le domaine qui les intéresse, c'est comme les facs de psycho tout ça. bon c'est assez facile pour moi de dire ça étant étudiant en productions végétales en picardie, je suis relativement perché, surtout qu'il me reste qu'une grosse année à tirer.

je pense pas que cette idée des financement des universités soit bonnes mais elle pointe bien le problème, on a des formations qui pour beaucoup ne déboucheront sur rien et c'est là aussi un danger. alors oui donner de la thune par région qu'au secteur qui donneront un taff ne va pas du tout améliorer les stats du chômage et va mettre pas mal de monde sur le carreau, mais globalement ça devrait pouvoir entrer comme une composante. toutes les disciplines doivent pouvoir gérer leur enseignement, mais ça me parait logique que par rapport à l'économie d ela région certains secteurs soit "favorisé". toujours ne picardie, des mecs qui font langues ou psycho ont statistiquement moins de chance de trouver un taff que des gens en bios donc je comprends qu'on essait de faire en sorte que les gens du cru puisse bénéficier du fait qu'il y ait de bonnes grosses entreprise dans leur secteur pour récupérer de la thune et devenir relativement bon dans leur domaine. même si le principe en lui meêm isolé de tout autre source de financement est mauvais.

M'enfin d'un point d evu général, je pense que toute l'éducation doit être "réformer" puisque c'est le mâitre mot. ça fera sans doute bcp d evague, mais qd tu vois les mômes maintenant, qui limite à 15 ans savent pas compter, il devient urgent de faire qq chose. toujours en exemple, en première année d elicence de bios, j'étais dans une promo de 280 personnes...en fin d elicence, on doit être une petite quarantaine à avoir validé notre licence, ça fait à peien 15% de réussite. c'est pas normal et je pense que bcp doivent être remis encause, que ce soit implication des étudiant mais aussi tout ce qu'il y avant.

Enfin niveau blocus si tu regardes bien tu as souvent les pro-blocus plutôt de gauche et les anti-blocus ump.le fait est que qd le débat s'engage à ce niveau là, ça devient plus de la discussion de basse cours, c'est plus un échange d'idée mais une bataille d eprogramme
avatar
Stooff
Lance dorée
Lance dorée

Nombre de messages : 276
Age : 33
Localisation : Amiens/Dundee
Emploi : Bouffon Psychédélik/Biologiste
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Thyrs le Mer 14 Nov 2007 - 0:27

[Edit] Pour répondre a Ravnek

Mais pour mobiliser du monde comment tu comptes faire? A Saint-Denis on a bloqué uniquement le batiment des arts, tous les autres UFR pouvaient faire cours calmement. Il faut savoir aussi que les facs ne mettent rien à notre disposition, pas de micro, pas de caméra, pas de video projecteurs, rien... Le seul moyen, pour nous, de nous faire entendre c'est de forcer à écouter. C'est louable ou pas, mais en tout cas c'est efficace. Moi c'est parce qu'on m'a empêché d'aller en cours que j'ai vraiment pris conscience de ce qui se passait.
Maintenant il est vrai qu'on ne doit pas empêcher ceux qui veulent étudier de le faire, là-dessus je suis entièrement d'accord avec toi et c'est pour ça qu'on a bloqué l'entrée principale de notre batiment, il restait quand même 3 autres entrées pour aller en cours.

J'en viens maintenant aux manifestations collectives. As-tu idée de la difficulté de mobiliser des gens? Ce matin il y avait 9 personnes pour bloquer 16 entrées. 9 personnes sur les 20 000 étudiants... tu trouves pas ça hallucinant? On a fait notre AG d'UFR assis par terre en plein milieu du hall avec tout le monde qui passait. J'entendais pas la moitié des trucs qui se disaient et pourtant le mec gueulait pour se faire entendre.
Pour l'AG général, pareil, ils avaient mis une table dans les escaliers qui donnaient sur le hall. Ils avaient un micro mais les gens étaient tellement pas interessés que même avec le micro on entendait rien à cause du brouhaha.
Se manifester, c'est long, regarde le temps que ça a pris pour le CPE pour se mettre en marche.

Quant au problème Nanterre, leur Président a appelé les flics au bout de 2 heures... Comment veux-tu t'organiser en 2 heures? Appeler les flics c'était quand même la dernière chose à faire si on voulait calmer le jeu. Nous on a passé notre journée à discuter, y'a eu aucun débordement. Alors certes il y a des cons, comme partout, mais tu devrais savoir à quel point les médias manipulent, surtout TF1 qui est la plus corrompue des chaînes TV (on se demande pourquoi hein?).
Encore une fois c'est la majorité qui paye pour les conneries d'une poignée.

Pour continuer sur ton schéma, on va parler du financement.
Penses-tu vraiment que le gouvernement va annuler une loi qui fait gagner du fric aux plus riches? Si on se laisse encore entuber, ça finira comme d'habitude.
Et puis réparer une erreur reste beaucoup plus difficile que de ne pas la faire. Mieux vaut prévenir que guérir comme on dit.

Par contre je ne parlerai pas des cheminots, je ne connais pas assez en détail leur cas.


Dernière édition par le Mer 14 Nov 2007 - 0:29, édité 1 fois

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Stooff le Mer 14 Nov 2007 - 0:28

Ravnek a écrit:Surtout que de faire ça, ca fait des conflits entre bloqueurs et anti-bloqueurs. S'ils veulent vraiment se faire entendre, qu'ils fassent une manifestation collective, regroupant un maximum d'universités. Comme ça ceux qui veulent bosser vont en cours, les autres se font entendre.

Quand on voit qu'à Nanterre, ca dégénère déjà. Alors là y'en a qui vont critiquer les forces de l'ordre qui repoussent les bloqueurs. Mais déjà c'est le président de l'université qui a fait appel à eux, et certains étudiants voulaient rentrer pour travailler. Et pendant qu'ils rentraient, ils ont reçu des pierres des bloqueurs.

En ce qui concerne le financement, avant de dire non avant que ca se passe, ce qui est souvent la mentalité française, ne pourrait-on pas voir les conséquences que ça auraient ? Si ca marche pas, le gouvernement ne laissera pas un tel problème qu'il aura causé, et si ca marche, les gens trouveront encore le droit de râler.

Mais les français préfèrent dire non avant de tester.

Quant à la SNCF, aligner les retraites équitables c'est, je trouve, normal. En quoi leur métier est plus pénible qu'un autre ? Alors dans ce cas, l'enseignement, le monde hospitalier, les métiers de l'aérien font un boulot de tout repos ?

le gros problème c'est que anti blocus et pro blocus ont des avis diffèrents, ils ne font rien ensemble. je sais pas si tu a s déjà vu une ag, mais un anti blocus avec de vrais arguments et uen vrais logique se fera insulter pasqu'il est dans un amphi qui est majoritairement là pour bloquer et ne pas écouter, et un pov plouc qui dira ué faut bloquer faut bloquer sera applaudis. A amiens la fac de sciences pour le cpe a été bloqué par un argument "Ué vous êtes des moutons, y'a qu'en sciences qu'il y a pas de blocage". le fait d'être les seuls à ne pas bloquer a fait de nous des moutons d epanurges. c'est complétement contradictoire mais c'est ce jour là qu'en science on a prouvé notre originalité en bloquant comme tout le monde. Ensuite c'est clair que pour se faire entendre il faut un mouvement en masse. si t'as 30 étudiant qui vienne pas en cours pendant que 30 autres y vont, on verra en rien qu'il y a des revendications . le blocage sert à ça montrer que y'a pleins de gens pas content. le gros problème c'est qu'arrivé un moment t'as les pas content de la politique du gouvernement, et les pas content de la politique des bloqueurs, et tant qu'un camp est en majorité il impose son pas contentement à l'ensemble. donc oui ça pète. Par contre il faut faire très très attention avec les médias: sur une même tout et son contraire est dit.
Enfinla politique du test ne peut pas être la bonne: tu ne manges pas un truc inconnu pour voir si c'est bon ou pas. pasque si c'est toxique t'es un petit peu dans la panade. là c'est pareil, il faut arrêter de croire que la politiue est pour le bien commun. c'est essentiellmeent pour le: on s'en fout plein les miches et vous vous dépensez pas trop
avatar
Stooff
Lance dorée
Lance dorée

Nombre de messages : 276
Age : 33
Localisation : Amiens/Dundee
Emploi : Bouffon Psychédélik/Biologiste
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Thyrs le Mer 14 Nov 2007 - 0:35

Stooff a écrit:il faut arrêter de croire que la politiue est pour le bien commun. c'est essentiellmeent pour le: on s'en fout plein les miches et vous vous dépensez pas trop

Complètement d'accord.

Pour revenir sur ce que tu as dit plus haut, je suis aussi d'accord avec toi sur le fait qu'il faut réformer l'éducation. Y'a un problème certain et assez hallucinant, cependant, et comme d'habitude, c'est toujours les mêmes solutions qui sont proposées: t'es riche tu t'en mets plein les poches et tu peux aller où tu veux, t'es pauvre tu vas dans un bahut pourri où t'es pas sur d'avoir ton diplôme et de toute façon en tant que sous-merde tu nous rapporte rien...

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Ravnek le Mer 14 Nov 2007 - 0:48

t'es pauvre tu vas dans un bahut pourri où t'es pas sur d'avoir ton diplôme

Pas tout à fait d'accord. Je fais pas parti des friqués, j'ai fait une école publique, alors que le privé est le mieux vu dans la profession. Au final, c'est le publique qui a eu plus de réussite que le privé (près de 95% sur notre BTS, contre 60% chez les privés, comme l'EICAR).

Quant à la politique du test, près de 60% de la population veulent les réformes, ce qui est vraiment pas mal. Certains veulent des réformes avec que des avantages, et absolument aucuns inconvénients. On peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

Et pour les AG, une minorité des étudiants en font partis, et décident pour toute l'université. Qu'ils n'aillent pas dire qu'ils font ça démocratiquement. A Lille (si je ne me trompe pas), une grosse partie a voté. Puis même dès fois quand l'AG dit non au blocus, faut toujours qu'il y'en ait quelques uns pour quand même le faire.

Puis les étudiants qui vont bloquer les gares, ils doivent avoir des idées suicidaires.

S'ils veulent vraiment râler, pourquoi ils vont pas pousser leur gueulante devant l'Elysée ou l'Assemblée. Ils critiquent un gouvernement (que certains ont sûrement voté), mais c'est pas les bonnes personnes qui sont gênés.


Dernière édition par le Mer 14 Nov 2007 - 11:44, édité 1 fois

_________________
"Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes"

Merci de lire la charte du forum avant de poster.
avatar
Ravnek
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 599
Age : 32
Localisation : Sarcelles
Emploi : En recherche de boulot
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Stooff le Mer 14 Nov 2007 - 1:06

Ravnek a écrit:
t'es pauvre tu vas dans un bahut pourri où t'es pas sur d'avoir ton diplôme

Pas tout à fait d'accord. Je fais pas parti des friqués, j'ai fait une école publique, alors que le privé est le mieux vu dans la profession. Au final, c'est le publique qui a eu plus de réussite que le privé (près de 95% sur notre BTS, contre 60% chez les privés, comme l'EICAR).

Et pour les AG, une minorité des étudiants en font partis, et décident pour toute l'université. Qu'ils n'aillent pas dire qu'ils font ça démocratiquement. A Lille (si je ne me trompe pas), une grosse partie a voté. Puis même dès fois quand l'AG dit non au blocus, faut toujours qu'il y'en ait quelques uns pour quand même le faire.

S'ils veulent vraiment râler, pourquoi ils vont pas pousser leur gueulante devant l'Elysée ou l'Assemblée. Ils critiquent un gouvernement (que certains ont sûrement voté), mais c'est pas les bonnes personnes qui sont gênés.

oui mais est-ce que les 60% de l'eicar ne sont pas favorisé à l'embauche? les taux de réussite peuvent être variable, mais l'estampille n'est pas la meêm non plus. et d'un point de vu général réussite aussi, regarde le bac chaque année le poucentage est d eplus en plus élevé, les gens sont pas plus intelligent, au contraire, c'est juste le diplôme qui n'a plus de valeur (attention, je ne dis absolument pas que c'est le m^me cas pour ton bts, juste que les chiffres ça veut jamais dire quu'ne seule chose)...
ensuite au niveau des ag c'est ouverts à tous: pro et anti blocus, si après la majorité ne se sent pas concerné et n'y vas pas, elle n'a pas à se plaindre (c'est comme les élections, si on vote pas après faut pas trop venir se plaindre). au niveau du comptage des voix encore une fois c'est clair que perso j'ai vu des fois des résultats surprenants (un total d evotant largement supérieur au nombre de présent) mais là encore c'est au deux camps de s'arrnger pour qu'autant de chaque côté compte...si y'a une trop grande diffèrence c'est tout simplement grotesque
Enfin l'éliysée ou l'assemblée pour des gens qui n'habite pas panâme ça fait loin, et don cdes frais. de plus qd tu déclares une manifs, tu soumets le parcours à la préfecture me semble-t-il...je suis pas sur qu'un sitting devant l'élysée soit accepté

PS: 'tain j'étais à 222 posts, le nombre stooffique
avatar
Stooff
Lance dorée
Lance dorée

Nombre de messages : 276
Age : 33
Localisation : Amiens/Dundee
Emploi : Bouffon Psychédélik/Biologiste
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

les grèves

Message par slaxsjazz le Mer 14 Nov 2007 - 4:47

je vois que les thématique social sont toujours génératrice de débat a la fois houleux et interessant.

après avoir lu vos intervention sur ce sujet je vais essayer de répondre de manière synthétique a vos précédente réponse.

S'ils veulent vraiment râler, pourquoi ils vont pas pousser leur gueulante devant l'Elysée ou l'Assemblée. Ils critiquent un gouvernement (que certains ont sûrement voté), mais c'est pas les bonnes personnes qui sont gênés

Il faut savoir que le droit de grève est réglementé pour tout salarier et que le droit de manifesté en est de même mais il s'adresse cette fois a toute la population. de cette manière il ne sera jamais délivrer d'autorisation de manifesté sur les champs élysée en approche du palais de l'élysée et du palais bourbon. certes vous pouvais toujours passé outre les loi mais a vos risque et péril. Donc voila pourquoi les manifestant ne manifeste pas vers la demeure du chef de l'état.

Concernat les grève dans les régime spéciaux:
Je dis régime spéciaux car il ne s'agit pas d'une simple grève des cheminot mais de l'ensemble de ces régime qui ont su concervé les 37,5 année de cotisation que chaque travailleur avait avant 93. Pourquoi eux sont-ils toujours a 37,5 et que les autre sont passé a 40 annuité de versement. la question me parrait légitime d'être posée, mais l'est que très rarement. Pour ma part je pense que c'est tout simpleùment que eux ce sont plus bougé en 95 que d'autre. alors je ne voudrait pas mettre la faut sur les gens du privé, qui ont le droit de grève comme les fonctionnaires, mais même si c'est vrai que tout les patrons ne sont pas des pourrit, il y a plus de 10000 gréviste licencié chaque année en france. comme le licenciment pour grève est illégale il utilise d'autre stratagème, fin bref je m'égare mais c'est pour dire que en 95 les fonctionnaire ont sut ce battre pour concervé leur acquit. doit on leur reproché de vouloir faire respecté leur contrat de travail pour lequel il ont été embauché. Il est a signalé aussi que ces travailleur des régime spéciaux ne cotise pas la même sommes que les autre salarié, il cotise plus et si je ne dis pas de bétise, il doivent cotisé 4 point de plus. c'est a dire que c'est autant qu'il n'ont pas sur leur salaire a la fin du mois. On nous dis que les régime spéciaux sont responsable du troue dans la caise des retraites, or c'est loin d'être vrai et il faut savoir que le passage de 37,5 annuité a 40 années de cotisation n'apporterait que 0,03% de PIB a coté des exonération et du packet fiscal voté cette été( génère un manque a gagner pour l'état de 1% du PIB qui dans les meilleur estimation apporterai un gain de 0,3% du PIB) . tous cela pour dire le cadeau fiscale fait perdre bien plus d'argent a l'état que le verou que sont les rigime spécuiaux resté a 37,5. soit un ratio de 10
De plus j'ai bien employer verou, car c'est bel et bien un vérou que cherche a faire sauté le gouvernement, car une fois ces qq dernier " gaulois" resté a 37,5 rien de retiendra plus le gouvernement pour passé a 42 43 voir 45 années de cotisation l'ensemble des salariés. Alors que chaque travailleur devrai vouloir un nivellement par le hut de ces condition de travail et de vie, le gouvernement de sarkozy ne nous promet qu'un nivelleme,nt par le bas. tous a 45 ans ( il est a savoir que les négociations concernant cela auront debut 2008) qd ont pourai avoir tous les francais à 37,5.
On va certainement me rétorqué que l'espérance de vie augmente,c'est vrai mais qu'est ce que l'espérance de vie. l'espérance de vie calculé en 2007 est l'age moyen auquel devrai décédé un bébé né en 2007, et ne correspond aucunement a la qu'aura un travailleur de 50 ans en 2007 au moment de sa mort. l'argument de l'espérance de vie augmentant est un argument falacieux, détourné de sont sens.
tous ça pour dire que il ne faut surtout pas que ces régime spéciaux perde aujourd'hui sinon cela risque d'être la première ligne de la défaite de tous les travailleur.

quant au fait que les cheminot prennent en otage les usagé des transports public, j e n'aurai qu'une réponse, il ne font que grève, il arrête simplement de travailler, rien de plus. c'est vrai que cela occasionne des désagrémént collosaux pour tout un chacun, mais il ne font rien de plus que les employer de moulinex ou renault qui arrêtre leur chaine de production. la seul différence c'est que cette fois si tous le monde le voit et en dépend. cela me permet de montrer que contrairement au idée que peuvent avoir la population , ce ne sont pas de fénéant qui ne travail jamais car qd il sont en grève tous le monde est dans la merde ce qui montre qu'habituellement ilk travail. De plus ce fais que cela meêm dans la merde des millions d'usagés démontre une nouvelle fois la necessité de servitude public qu'est les transports publique. necessité de servitude publique qui dis que par définistion c'est une mission qui relève de l'état ou d'entreprise assimilé. qui doit donc en aucun cas être privatisé. mais c'est un autre débat.

pour clore mon pâragraphe sur les transports, c'est une grève qui embête tous le monde, mais je dois reconnaitre que cf'est une grève necessaire, et que les grande avancé social que tous les salarié bénéficie aujourd'hui( retraite, sécu..) ont très souvent été porté par les mouvement sociaux de ces quatégorie professionelle aujourd'hui tant critiqué.


Passons maintenant au niveau qui nous est plus proche pour beaucoup, le monde étudiant.
Je suis personnellement aps favorable au blocage, mais il faut reconnaitre que en l'absence de blocageles assemblé sont déserte, et avec le blocage les aG sont comble, Pourquoi? car beaucoup de personne, cela vaut aussi pour les étudiants, ine font pas l'effort de s'intéressé d'eux me^me a la société, il faut donc les obligé a se posé des questions, n'ayant aps la réponse il prenne alors le temps de s'informer, et souvent le nombre de votant pour la reconduction du blocage est bien plus grande que les bloqueur ninitiaux. Je le répète je ne suis aps favorable au blocage mais force est de constater que c'est le meilleur electro choc de conscience politique.
Concernant le choix entre vote en AG et vote a bulttin secret. pourquoi certain n'aurai pas le courrage de leur opinions, serai-til lache, alors qu'il sont nous dit-on majoritaire? deplus il refuse de participé au débat, il s'exprime donc par la voix des urne sans avoir pris le temps de réflexion, de débat necessaire a toute prise de décision.
voila ma contribution au débat sur la forme.

Passons au fond maintenant. Comme certain le savent déja j'ai mes opinion, j'ai des responsabilité au seins de l'université( en siegeant au CA entre autres) et je suis syndiqué étudiant. malgrès tout cela et ma forte implicationdans le mouvement qu'avait été celui contre le CPE, pour le moment je ne me reconnait aps dans celui la. Pour avoir lu la 1ère version et la Dernier loi sur l'autonomie des université, je ne la trouve pas foncièrement mauvaise. il subsite des détail qui ne sont pas parfait, mais il s'agit de détaille technique comme le nombre de place dans les CA. Certes il renforce le poids de la présqidence de l'université, mais a cela on gagne noius étudiant l'obligation d'un VPE( vice président etudiant). cette loi est la première d'une serie. elle porte sur la gouvernance des universités. dans celle ci je ne vois nul part un quelconque signe de désengagement de l'état, ou d'une quelconque privatisation. de plus l'états a augmenté ces crédits pour l'enseignement supérieur et la recherche de 1,8 millard d' €, c'est certe pas assez, mais c'est déja un effort considérable de la nation envers sa jeunesse. habituellement je suis loin d'être le premier a défendere le gouvernement de sarkozy, mais force est de constaté, un net plus par rapport au années précédente. ce n'est aps assez je le reconnais, pour une fois je serai de l'avis de fabien, pour une fois qu'il y a des progrès, pour une fois qu'on nous apporte des moyen tant demandé depuis maintes années, prenons les gardons nos force pour d'autre combats, car les vrai loi qui concerne les étudiant sont a venir, la vie sovial et la réussite en Licence notament les première année qui connaissent plus de 60% d'echec.

Voila ce que je voulais dire pour une première intervention, la fatigue de la nuit se faisant important je vais m'arrété là et reprendrai demain, après avoir lu avec interet vos réactions a mon analyse de la situation actuel de la grogne social montante. en m'exucusant pour les fautes d'orthographe en nombre que j'ai du commettre.

slaxsjazz
Savant
Savant

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 14/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Ravnek le Lun 19 Nov 2007 - 21:17

Pour changer des autres jours, la grève est de nouveau reconduite dans les transports. Alors maintenant que les syndicats et le gouvernement vont renégocier mercredi, il aurait peut être été normal que la grève cesse.

Ce qui est déjà un bon point, c’est qu’il y’a de moins en moins de grèvistes. Mais le truc hallucinant, c’est que les grèvistes vont aller sur les voies pour empêcher les autres de travailler.

Alors que la SNCF était prête à remettre 100millions d’euros dans les négociations, c’est ce qu’elle vient de perdre à cause des grèves. La SCNF est bien sympa de toujours vouloir mettre cette somme.

C’est à se demander si les cheminots et autres se rendent compte qu’ils ont de moins en moins (si jamais ils en ont eu un jour) l’opinion publique dans la poche.

Quant aux étudiants, on entend moins parler de leur mouvement.

Et demain c’est au tour des fonctionnaires de partir en grève. Sauf qu’eux vont faire des manif, ce qui n’emmerdera pas forcément la population, mais qui se feront quand même entendre.

En ce moment j’ai l’impression qu’on est vraiment un pays de glandeur qui n’arrête pas de râler.

_________________
"Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes"

Merci de lire la charte du forum avant de poster.
avatar
Ravnek
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 599
Age : 32
Localisation : Sarcelles
Emploi : En recherche de boulot
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Stooff le Lun 19 Nov 2007 - 23:34

nan mais t'as raison, c'est quoi toutes ces libertés: pensées, expression, droit de grève. Ces gens qui râlent pasqu'ont leur impose des trucs sans leur demander leur avis et qui veulent négocier une fois qu'on a décrété le truc. genre les serfs ont le droit de parler, et pourquoi pas dialoguer avec eux avant de balourder des lois. Depuis qd les manants ont le droit de se la ramener. au moins avant celui qui la ramenait ou qui avait une tête qui revenait pas au gentil seigneur on le passait au supplice de la roue, ça lui faisait les pieds!!

La prochaine fois que j'entends parler des intermittents du spectacle, je penserai à vous et à tout ces fainéant qui en branle pas une grâce à la sacro sainte exception culturelle française
avatar
Stooff
Lance dorée
Lance dorée

Nombre de messages : 276
Age : 33
Localisation : Amiens/Dundee
Emploi : Bouffon Psychédélik/Biologiste
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par syd le Mar 20 Nov 2007 - 2:24

pour la cohérence de ce qui ne me connaisse pas slsaxjazz et syd ne sont qu'une et même personne, car l'autre jour problème de conexion.

bref


Fabien j'espère que l'ironie de stooff te remettrons la tête sur les epaules, et que dans les longues journées que tu as tu prendra le temps necessaire a la reflexion et que la prochainefois, tu prendra la peine de lire les contributions des autres contradicteurs. ça m'évitera de me répété. et si tu n'est aps d'accord argumente, un forum est un lieu de débat pas de pédagogie, j'espère que la prochaine fois j'aurai a te répondre et pas répété ce que j'ai écrit la fois d'avant.

Si pour toi le fait de manifesté est une forme d'expressionde revendication syndicale qui te paraissent légitime, et que tu comprends, je te demande de réfléchir ce qui advient a chaque fois que les cheminot débraille pour allé manifesté.... je ne vais pas faire les questions et les réponses je te laisse la faire.

essayons un peu le ton de la comparaison pour te faire comprendre ce qui sera ma 2ème idées: les travailleur de ces régimes spéciaux, prenons ceux d'EDF par exemple, tu est bien content que les retraité revienne te mettre le courant en pleine nuit, dans le froid après de sévère tempète. cela est possible grace au service publique. Qd au fais que ce week end il y a eu moins de gréviste chez les cheminots, c'est normal car la direction de la RATP applique un droit et comtabiliation des jours de grève qui a mon sens est illégal. supposons que tu gagnes 100€ par jour travaillé tu a 21 jour ouvré soit un salaire de 2100€ ( je ne sais aps si il gagne cette somme, pour bcp je pense que non) si tu fais grève mercredi tu perd 100€ si tu fais grève le jeudi tu perd 100€ de plus mais si maintant tu devais avoir ton week end samedi et dimanche, que tu fais grève vendredi et lundi tu est compabilisé comme 4 jour de grève et on t'enlève 400€ de plus alors que tu n'en pouvais gagné que 200. simpa si tu fais grève un mois au lieu de ne pas gagné ton mois de salaire( tu ne touchera pas ton salaire de 2100€) premièrement tu ne les gagnera pas mais en plus tu devra 900€ voila pourquoi bon nombre ne sont pas grévistes les vendredi et lundi.


et fabiens quand tu demande la voiture a ta mère pour sortir, tu lui demande une fois elle te répond je sais asp c'est a voir, tu meaintient la préssion ou tu crois avoir gagné et tu ne dis plus mots. personnellement je n'essayerai aps la seconde méthode car la probabilité d'echec est vraiment tyrop importante. là c'est pareille fillon as dis ( paralant de son ancien job d'assureur) on n'as pas gagné tant que c'est pas signé et que l'on n'a pas encaissé le chèque. son adage vaut aussi contre lui tant que les travailleur n'entendront pas tinté les pièce si chèrement négocié il ne lacheront aps et ils auront d'une certaine manière raison.

Voila je vais m'arrété la pour ce soir, car aparament j'avais du en écrir trop la dernière fois que fabien n'a pas tout lu et a pris une semainepour y répondre.
avatar
syd
Savant
Savant

Nombre de messages : 10
Age : 32
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 31/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://slsaxjazz.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Ravnek le Mar 20 Nov 2007 - 11:52

Si tu veux vraiment savoir pourquoi j'ai dit ca, c'est tout simplement pour confirmer que le forum est bel et bien mort et que si un sujet ne porte pas au scandale, en disant des trucs qui ne plaisent pas autres, personne ne poste.

Donc j'ai juste fait cette reflexion pour voir si des personnes répondraient. Donc oui peut-être c'est une drôle de méthode, mais ca confirme que tout le monde se désinteresse du forum, sauf quand il s'agit de râler.


nan mais t'as raison, c'est quoi toutes ces libertés: pensées, expression, droit de grève.

Ensuite pour le fameux droit de grève. Je trouve ca bizarre que maintenant qu'il va y'avoir des négociations, la grève persiste. Je trouverais ca plus normal qu'ils fassent grève après le résultat des négociations. Surtout que ceux qui font grève sont des syndiqués pour la grande majorité. Alors maintenant ils n'écoutent même plus ce que vont dire les syndicats.

En plus, entre les fonctionnaires, les transports, les étudiants...qui doivent représenter une bonne partie de la population, c'est impressionnant le gens qui n'ont pas voté pour le président actuel, sachant qu'il mettrait en application son programme. Peut être que les résultats ont été faussé alors.


La prochaine fois que j'entends parler des intermittents du spectacle, je penserai à vous et à tout ces fainéant qui en branle pas une grâce à la sacro sainte exception culturelle française

La grève des intermittents du spectacle n'empêche pas les particuliers d'aller au travail ou les étudiants d'étudier. Ca ne bloque que les producteurs et les chaînes (la preuve de ce qui ce passe avec les scénaristes à Hollywood). Et pour infos, les intermittents ont aussi des horaires de malade, un boulot pénible, et pourtant eux sont aussi à 40ans, ca ne choque personne (de même que quand l'enseignement est passé à 40ans, personne n'a râler).

un forum est un lieu de débat pas de pédagogie

Je confirme ce que je dis, mis à part moi, personne ne fait qu'un forum soit du débat. En gros si je poste pas, le forum n'a ni débat ni rien du tout, vu que je suis le seul qui à l'air de se soucier qu'un forum permette d'échanger. Là j'ai limpression que tout ce que je met sur le forum, les gens le lisent et ca s'arrête là. Donc si tu veux je vais faire plein de débat à scandale, et en oublier que la fonction première de ce forum est le cinéma et nos films.


j'avais du en écrir trop la dernière fois que fabien n'a pas tout lu et a pris une semainepour y répondre.

Peut-être que ca confirme le fait que les gens s'en foutaient de ce que t'a dit. Car si j'avais pas répondu, t'aurait pas eu de réponses du tout.



En conclusion, être obligé de faire limite du scandale pour que le forum vive résume bien le fait que tout le monde s'en fout de ce forum pour sa fonction qu'est le cinéma et dérivés, que si je ne postais pas personne ne posterait (suffit de voir les statistiques pour voir que je suis celui qui ouvre le plus de topic, esperant que les gens répondent, ca ne marche que très rarement). Donc au moins ca me rassure, je vais arrêter de poster, le forum va mourir vu que pas grand monde doit lui faire de la pub (surtout avec le fait qu'on n'est plus obligé de s'inscrire). Ca m'évitera de me prendre la tête à refaire un site et un forum pour que les gens reviennent et que l'association reparte du bon pied, vu que les gens maintenant passent sur le site et le forum juste pour voir quelles nouveautés j'ai mise.

_________________
"Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes"

Merci de lire la charte du forum avant de poster.
avatar
Ravnek
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 599
Age : 32
Localisation : Sarcelles
Emploi : En recherche de boulot
Date d'inscription : 11/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par syd le Mar 20 Nov 2007 - 16:49

alors commencont par ce qui traite de wecism et du forum, même si ce n'est aps le bon topic, tu en parle ici je te répond ici. ton assos en gros c'est toi toutr seul qui la gère, tu te démerde pas mal surtout que tu n'obtient de l'aide que de manière ponctuel surdes projet précis ( jake pour ce qui est sénario... moi un peu pour la music et le son, et d'autre que j'oublie) mais je reconnait que personne ne s'investit sur du long terme, en même temps un fonctionnant sur projet , il est normal qu'entre 2 projets il y est un temps mort. cette parethèse de la vie réel se retrouve sur le forum et le site. comme tu es le seul à proposé des projet, les gens viennent glanné des infos, et se proposé si les projets les interresse. qd a la partie cinéma( critique de film) perso je ne la l jamais car je ne vais jamais dans ces salles obscure perso je préfère l'art en direct que l'art cinématographié.


bref renbraillons sur les différents débraillage de ces dernier, jour. Je ne connais pas lapresse que tu lis mais moi je ne suis aps du tout adepte de la press à scandale ou a sensation, je pronne une pressz objective. alors ds les forum je trouve malsain de balancé des propos mailvaillat dans le seul but d'attendre une réaction. après comment démélé le vrai du faux, et moi que ce soit toi ou d'un autre si je ne peux comprendre clairement ta pensé, je me verai dans l'obligation de mettre en doute toute tes remarques. j'accord assez facilement une part de ma confiance, mais si celle-ci se romp ou se tend, elle sera très dur a renoué. je te dis de faire très attention.

Tu connait le fameux adage, il vaux mieux prévoir que guerrir. tute vaccinne plutot que subir un gros traitement. fasse a une droite dur que je te rapelle seul 43% des personne en age de voté on voté sarko au 2ème tour ( pour t'évité une réponse inutile j'ai pris dans les calcul les personne abstentioniste ou vote blanc) donc avec seulement 43% il a certe une légitimité mais pas toute la confiance des francais. car ça veux dire quye 57% des francais n'adhéraient aps a sont programme. pour revenir a cette adage, tu ne peux demander a syndicat de se battre avec des baton qd le gouverement attque a coup de bombe a neutron. parable pour revenir sur e que je te disais hier si notre ancien assureur ,aujourd'hui premier ministre qui disais, il ne faut aps croire que la partie est gagné tant que le contrat n'est aps signé et l'argent encaissé. ce principe ministèriel s'applique légitimement au syndicat.

Et si tu veux que je lance des sujets polémiques, je peux m'enchargé, mais sache qu'il seront coloré de politique est très rarement de cinéma.
avatar
syd
Savant
Savant

Nombre de messages : 10
Age : 32
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 31/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://slsaxjazz.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Ozakarr le Mar 20 Nov 2007 - 18:29

Ma position, pour résumer vite fait :
- mort aux grévistes français fénéants,
- vive les grévistes américains exploités par les networks pour leurs scénarios !
Mais que les 2 grèves se bouclent vite !!!!
avatar
Ozakarr
Savant
Savant

Nombre de messages : 14
Age : 32
Localisation : Herblay (95), France
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cinedozak.spaces.live.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Thyrs le Mar 20 Nov 2007 - 19:39

Oulàlàlàlàlàlàlàlàlàlàlàlàlà je me permets d'intervenir face a ces gueulantes.

Faisons les choses dans l'ordre voulez-vous?

Alors c'est quoi ces caprices? Le forum est mort? oui et alors? il revivra dans un moment, il n'est pas très connu il ne faut pas lui demander un popularité débordante.
D'ailleurs pour info, voici les chiffres des forums de jeux online le 20/11/2007 à 16h46: Discussions: 797 091, Messages: 15 183 651, Membres: 174 743, Membres actifs: 12 631

Ca a de quoi déprimer non?
Mais pour revenir à notre bon vieux wecism je tiens à préciser que tu as raison Fabien, tu es le seul à faire vivre le forum. Ce n'est pas pour autant que personne n'y vient. J'y passe tous les jours, je lis tous les sujets aussi bien pour ma culture G que pour assumer mon rôle de modérateur, et pour la première fois depuis longtemps, je vais avoir du travail !!

Alors avant de commencer une quelconque dissertation, je tiens à vous préciser une chose: ce topic parle des grèves, il est inutile de polluer le forum avec des querelles personnelles.
Mais là j'exagère, je ne vais pas vous punir pour si peu Very Happy

Bref, voyons le pourquoi du comment.

Ravnou, ta méthode est originale bien qu'un peu stupide. Cependant elle s'est avérée efficace, mais tu ne peux pas demander aux autres d'écrire un commentaire de 30 pages sur chacun des posts que tu fais, surtout pour les critiques de films que tu as le courage d'écrire. Pour ma part, je les approuves la plupart du temps et je suis assez d'accord avec la note que tu leur donne, si je ne réponds pas, c'est juste que j'ai une flemme intense et immense. Je suppose aussi que pour beaucoup d'autres c'est pareil. On apprécie tous le travail que tu fournis, à tout point de vue, mais il faut que tu admettes que tout le monde n'est pas aussi motivé que toi.
Après je ne te demande pas d'être totalement l'opposé, tu risquerai de me ressembler et ce n'est pas bon non plus. A nous deux, en tant que parfaits opposés, on permet de garder un certain équilibre. Si on avait tous les deux été comme moi, le forum et le site auraient fini aux oubliettes, si on avait tous les deux été comme toi, le forum serait parti en live et en guerre civile. Je pense qu'il faut faire la part des choses.
On a tous nos préoccupations et nos centres d'intérêt. Chez toi, c'est le cinéma qui passe avant tout, chez les autres c'est différent. Pour reprendre l'exemple de l'être le plus magnifique au monde, à savoir moi, le cinéma passe en 2ème, voire en 3ème position suivant les humeurs et les jours. Ce n'est pas pour autant que je laisse tomber wecism (je ne l'ai jamais fait, même pendant ces derniers mois comme on me l'a dit) et je continue de faire de la pub, de rameuter du monde, mais je ne vais pas les contraindres à payer si ils n'en ont pas envie.

Bref. Après ce paragraphe, je voudrais revenir sur le pavé romancé de Syd.
Si je n'y ai pas répondu, c'est tout d'abord parce que j'étais assez d'accord avec toi, même si pas totalement. Ensuite devant la dose assez condensée d'information, mon cerveau est resté bloqué sur le mode "bave pasque trop long à lire" un chouilla trop longtemps. C'était assez compact et les fautes d'orthographe n'arrangeaient pas le tout. Je pense que ça nous a assez bloqué dans notre élan destructeur et manifestant. Il ne faut pas le prendre comme un manque total d'intérêt.

Maintenant, du point de vue de Wecism pur. Plusieurs projets sont en cours. On va demander des subventions à la fac et a la mairie, mais pour ça il faut qu'on termine le scénario (revoir les dialogues essentiellement) mais avec les grèves on a pas specialement le temps de se voir avec les potes de fac.
En bref, ça fait 2 projets de fac à mettre sous le label wecism, j'ai un projet personnel en tête mais je n'ai pas le temps de me pencher dessus donc il sera à la traine et Ravnou a surement des projets lui aussi.
Ca fait beaucoup de projets pour une assoc morte non? Surtout que maintenant on peut demander des subventions à la fac si on a un bon projet !

Enfin, en tout dernier lieu, je tiens à vous rappeler de faire attention quand vous écrivez. C'est hyper gonflant de voir une faute par mot. Je ne dis pas qu'il faille écrire du Hugo ou du Baudelaire, tout le monde fait des fautes, doit y en avoir pas mal aussi dans ce que je viens d'écrire, mais au moins, faites un effort, je vous jure que ça sera plus simple a lire, et surtout plus agréable.
Et en cas de doute, la fonction "Prévisualisation" est là pour vous aider.
Et pour ceux qui me disent "oui mais on a pas le temps" je leur réponds "écrivez sous word, ça corrigera les erreurs et vous postez le fichier corrigé".
Et enfin pour ceux qui s'excusent des fautes, plutôt que de recréer un post pour s'excuser, la commande "éditer" est là pour corriger vos erreures.

Donc pour conclure, je dirais qu'il ne faut pas péter son câble (bonne conclusion non? Very Happy )
Nan mais sérieusement, c'est bien d'en avoir parlé, on sait maintenant comment tu ressens la chose. Cependant, ce forum (qui est un lieu de débat encore une fois) n'est pas le lieu pour en discuter, on a nos adresses msn ou téléphone au kazou.
Voilà ce que j'en pense. Maintenant qu'on connait le problème on va essayer d'y remédier.

_________________


Le vert, couleur de l'autorité
avatar
Thyrs
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 354
Age : 32
Localisation : Somewhere over the rainbow
Emploi : Etudiant en Cinéma
Date d'inscription : 10/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://wecism-movies.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] : les grèves

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum